01 Jan 2014, 11:39

Réappropriation des données

Il y a 7 ans (!!!), j'écrivais sur ces données que l'on aime tant (Partie 1 & Partie 2), à savoir les nôtres et force est de constater que cela n'a pas beaucoup bougé, ou seulement à la marge (Twitter permet d'accéder à ses archives et les supprimer via son API, Google permet de récupérer tout ou partie de ses données via Google Takeout, etc).

A l'opposé, les initiatives ouvertes et décentralisées ne percent pas ou peu (cf status.net / identi.ca plus ou moins sabordé pour un pump.io qui est beau sur le papier mais qui en réel ne fait pas grand chose (ou en tous cas, a déjà rater le coche pour montrer qu'il pouvait le faire. C'est sans parler de Disapora* disparu en fumée et dont les créateurs sont partis vers d'autres contrées plus juteuses).

La fermeture de Google Reader ne restera pour la majorité qu'un feu de paille, ne provoquant qu'une forte mais courte indignation (Oh le Vilain Google, don't be evil qu'il disait !) et la migration vers d'autres silos sociaux (Feedly & co ; same player, shoot again).

Les scandales Snowden/NSA/Prism/... sous leur version US ou bien française semblent provoquer la même indignation mais au final, les comportements ne changent pas ou peu. L'utilisateur lambda du web reste dans sa consommation actuelle du web et maintient ses pratiques. Les plus aguéris parlent d'un web ouvert/décentralisé mais peu de choses voient encore le jour. Et quand bien même, tant que l’État qui nous encadre reste dans le fonctionnement actuel, je me pose la question de l'efficacité et de la pertinence de ces actions vu qu'à la fin c'est l’État qui gagne (et ses lobbys). Je souscris au diagnostique et aux objectifs mais je suis sceptique sur les moyens.

Au milieu de tout ça, je crée mon petit village gaulois, conscient des limites que cela peut avoir :

  • Google Reader a été remplacé par une instance locale de Tiny Tiny RSS,
  • Pocket est progressivement remplacé par une instance locale de Poche ; j'admets céder encore ponctuellement à la facilité d'ajouter un lien dans Pocket plutôt que Poche par confort (notamment depuis un lien récupéré depuis Twitter)
  • Fermeture définitive du compte Facebook (vu ce qu'il était utilisé)
  • Passage en HTTPS de *.steinmetz.fr et récemment mise à jour de la configuration SSL/TLS de nginx pour avoir un score A sur le test SSL de Qualys.
  • Migration de mes données de Firefox des serveurs "Sync" de Mozilla vers une instance locale ; J'ai pas regardé en détail mais je suppose que la fondation Mozilla est une entité US et donc soumise au droit US.

Une lueur toutefois semble venir de POSSE (Publish Own Site, Syndicate Everywhere) ; cela ne règle pas tout, cela répond en partie à mes articles de 2007 mais au moins, cela remet vos données et votre plateforme de diffusion au centre du jeu. Sans doute la solution la plus équilibrée du moment (donc pas la solution idéale) mais au moins elle existe / est relativement facile à atteindre.

J'espère que 2014 verra enfin l'aboutissement de mes projets plus ou moins avortés en la matière...